Voltar

 19/01/2021

Discussion AVEC: Gilsamara Moura

press to zoom

press to zoom
1/1

LOCAL

Online - Facebook

SOBRE O EVENTO

Enfant féministe / Adulte humain.e

Serait-ce la voie de l'espoir ?
Une éducation libre, artistique, engagée ?
À l'école de danse municipale Iracema Nogueira, à Araraquara au Brésil, on danse la liberté.
À l'Université Fédérale de Bahia,
on danse la résistance.
Comment désapprendre nos héritages coloniaux et transmettre le féminisme comme une lutte qui palpite, une force vivante ?
Non seulement le féminisme,
mais aussi l’antifascisme et l’antiracisme.
Le Brésil est l'un des pays qui tue le plus de Noirs et de Noires, c'est le cinquième pays au monde où il y a le plus de féminicides, c'est le pays qui tue le plus d'homosexuel⸱les.
Que pouvons-nous faire ?
Ce n'est que dans le collectif
que les luttes seront renforcées.
Et pas seulement cela :nous devons rapprocher les continents, les enfants, les militantes.
C'est une invitation pour réfléchir ensemble à un monde meilleur.

Gilsamara Moura :
Danseuse, enseignante, chercheuse brésilienne, elle a fait un post-doctorat à Nice sur les dimensions politiques de la danse. 
Elle est aussi la chorégraphe du Gestus Groupe et elle travaille dans le groupe de recherche AGORA moyens d’être en danse.r.

Pré inscription obligatoire pour accéder à la discussioin. 
Par mail : graf06@protonmail.com ou messenger (page FB du GRAF) L'organisation se réserve le droit de valider les pré-inscriptions selon les places disponibles.